Bon, Ok, donc en gros, si on crée un site et qu'on souhaite utiliser une police standard, on ira piocher parmi celles proposées de base genre l'Arial, le Courrier, le Tahoma, la Georgia… C'est évidemment assez vite limité… Heureusement il existe Flash qui permet d'éviter de tout faire en HTML et apporte, du coup, une totale liberté dans la créativité… Sauf que, le Flash, c'est + lourd, il faut un lecteur spécifique pour pouvoir le lire et niveau référencement, Google n'aime pas trop ça. Alors, depuis un moment et avec l'explosion des blogs et des réseaux sociaux, il est clair que les Webdesigners se sont mis à fond dans l'utilisation des CSS qui là aussi apportent une grande part de liberté…

On a donc pas mal de techniques permettant d'obtenir une police de son choix genre indiquer celle-ci en CSS (mais si l'internaute ne l'a pas installé sur son poste, il verra une police de subsitution standard à la place) c'est le cas sur notre site Lourdson, si vous avez chez vous la police Rockwell installée, vous la verrez sur le site, sinon, vous verrez de la "Georgia". Ensuite, vous avez la possibilité d'utiliser des choses comme Typeface ( du Javascript avec de l'HTML5 canvas et VML) ou sIFR (mélange de Javascript et de Flash) qui sont vraiment pas mal mais toujours assez lourds et pas top non plus pour le référencement, en plus, il faut que le texte reste évidemment "sélectionnable"pour que ce soit intéressant. Et puis, est arrivé une lueur d'espoir nommée Typekit ! Je vous invite à lire cet excellent article résumant ses intérêts et ses inconvénients. Mais la bonne nouvelle c'est que "The Solution"semble être arrivée avec les Web FontFont !!

Aujourd'hui FSI Fontshop tente d'offrir des polices spécifiquement conçues pour l'utilisation sur le Web. vous trouverez plus de 30 familles nommées FontFont disponibles ici ! On retrouve par exemple la police DIN. Ca fait un moment que tout ce joli monde de la typographie bosse sur ces projets et à en croire cette annonce, ça a l'air de le faire… 

En tout cas, avec l'ami Chris, on a regardé rapidement et le système utilisé a l'air vraiment sympa ! Dans le Code source, le texte apparaît bien en "texte" et sur la page Web c'est une sorte d'image coupée qui permet de récupérer l'image générale du titre ou de copier coller un groupe de lettre comme du texte normal. Ca marche sur pratiquement tous les navigateurs, on a testé sur Firefox, Chrome, IE 6, 7 et 8… Il semblerait que ça ne marche pas encore sur tous les "Chrome" et "Safari" mais ça ne devrait pas tarder…

Pour un peu mieux comprendre ce qu'il se passe, je vous invite à lire ceci en anglais… Et pour les plus fainéants, voici des Googles traductions ici et là.

Au niveau "droits" si j'ai bien compris, on achète une licence au moment de la création pour pouvoir la proposer sur son site, mais derrière, pour le visiteur il n'y a aucun DRM car ces fonts ne fonctionnent qu'à travers des sites webs et non dans des applications de bureau, genre Photoshop.

Je vous avouerais ne pas avoir tout compris (j'ai peut être raconté de grosses bêtises n'étant pas spécialiste) mais si certains d'entre vous ont plus d'infos, n'hésitez pas à me reprendre et à ajouter des d'infos supplémentaires dans les commentaires, je mettrai mon billet à jour !

Merki !

En tout cas, ce genre de libertés typographiques + le développement du CSS3 et de l'HTML5… ça laisse présager de jolies choses pour la suite :) !

++ Tony